Présentation du Chevalier Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation du Chevalier Noir

Message par Chevalier Noir le Mar 11 Oct - 1:15

Nom : /
Prénom : Il porte de nombreux surnoms comme le "Chevalier noir", "Le paladin" ou encore "L'homme en armure".
Âge : Inconnu, mais sa voix mature laisse à penser que c'est une personne assez vieux qui se cache derrière l'armure.
Race : Garen'dia
Sexe : Masculin
Taille : 1m72
Poids : 70 kg (on ne compte pas le poids de l'armure évidement )
Arme(s) : Un imposant espadon
Pouvoir(s) : Ne maîtrise aucune magie, mais une aura terrifiante et ténébreuse se dégage de lui.
But(s) : Créer un nouveau monde unifier sous une même barrière en éliminant tous les esprits de cette planète (il cache cet objectif à son familier, Anzu). Éradiquer la magie de cette planète (et donc exterminer tous les utilisateurs de la magie, humain comme esprit).
Familier(s) : Anzu, le dieu corbeau.

Physique : Le chevalier noir porte constamment sa lourde armure de plaque noire. Le protégeant de la tête au pied et lui donnant cet air imposant, mystérieux et intimidant. Il porte avec ça une longue cape rouge lui donnant un certain charisme et une certaine noblesse. Avec ceci, son fameux espadon. Une arme de grande envergure orné d'or sur sa garde, indiquant que le porteur de la lame fait partie d'une caste noble. Son visage est parfaitement caché par la profondeur de son casque, empêche ses adversaires de voir son visage.
Spoiler:
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/41/1476140485-fe-black-knight.jpg


Mental : Ce paladin noir est quelqu'un de taciturne et mystérieux. C'est quelqu'un de très loyal à ses idéaux et ses valeurs, doté d'une très grande confiance en lui. Il parle avec une très grande maturité, montrant qu'il a surement dû vivre beaucoup d'expériences dans sa vie. C'est une personne droit, prenant la noblesse de la chevalerie très à cœur. Son expérience du combat fait aussi de lui un bon stratège militaire. Courageux, fort, brave, c'est un guerrier qui inspire bon nombre de personnes. Mais ce chevalier est animé d'une profonde colère et d'un profond dégoût envers ce monde qui l'entoure. Cette colère enfouie en son coeur grandie de jour en jour, le rendant de moins en moins héroïque et bien plus calculateur au fil des jours.


Histoire : Personne ne sait qui se cache derrière cette imposante armure. Le paladin noir arpente les champs de bataille depuis quelques années, massacrant à tour de bras les ennemis des Garen'dia. Malgré le poids de son armure et de son épée, il fait preuve de capacités hors du communs au combat. Une force herculéenne doublé à un caractère hors pair fait de ce chevalier en armure noir une véritable machine de guerre. Il est très respecté au sein du peuple de Garen'dia, et craint par les autres peuples. Mais le chevalier a depuis peu laissé de côté sa carrière militaire pour prendre un tout autre chemin lorsqu'il prit conscience que peu importe le nombre d'hommes que l'on tue sur un champ de bataille, le monde n'en changera pas pour autant. Il quitte alors ses fonctions militaire et se dirige en direction de la jungle des Kerigar à la recherche d'Anzu, le dieu corbeau. Un puissant esprit aux pouvoirs de manipulation et d'hypnose.

Spoiler:

-Scène 1 de l'histoire du Chevalier Noir-



L'homme en armure parcourt la jungle des Kerigar. Il avance d'un pas confiant lorsque soudainement le chevalier s'arrête net. Cela fait plusieurs heures qu'il marche dans cette forêt, et c'est la 3ème fois qu'il voit le même arbre sur son chemin. Le chevalier pousse un rictus satisfait.

« Anzu, dieu de tous les corbeaux. Ta puissance est remarquable, je n'ai même pas senti que j'étais sous l'effet de ton pouvoir. » Dit le chevalier

Un long silence plane. Comme si le chevalier parlait à lui-même et devenait fou.

« Je sais que tu détestes les humains, dieu corbeau. Mais j'aimerais que tu écoutes au moins ce que j'ai à te dire avant de me tuer. »

Toujours aucun bruit hormis la voix forte du chevalier résonnant dans les feuillages.

« Je comprends ta douleur, haine des humains. Ils sont bêtes, faibles et égoïstes. C'est à cause de l'avarice de l'homme si les esprits ont perdu une grande partie de leurs pouvoirs il y a fort longtemps. Aujourd'hui encore, l'avarice de l'homme les pousses à s'entretuer, à se haïr et s'approprier toutes les beautés de ce monde par pur matérialisme. Toi Anzu, je te connais mieux que tu ne le penses. Je sais que tu tues des humains car ces derniers t'ont traqués et ont essayés de te dompter pour ta puissance. Ils t'ont torturés et forcé à te battre contre ta volonté. Mais tu dois apprendre à canaliser ta haine, à l’accueillir et la maîtriser pour en faire une force plus grande. »

Le chevalier se retourne lentement, derrière lui se tient un imposant corbeau au plumage bleu.

« Je me fiche de ce que tu sais sur moi, pathétique petit humain ! Tu crois être capable de comprendre ma douleur ? Alors que tu n'es même pas un esprit ? Tu vas mourir, comme tous les humains qui ont pénétrés mon domaine avant toi ! »

« Tu vas me tuer et après ? Tu vas attendre patiemment le prochain humain à tuer ? Jamais ta vengeance ne sera satisfaite de cette manière. Tu vas juste passer l'éternité ici à te lamenter sur ton sort. »

Le chevalier s’approche lentement, pas à pas du corbeau.

« H-hé ! Si tu fais un pas de plus dans ma direction, je t'enferme pour toujours dans un cauchemar éternel ! »

Le chevalier continue d'avancer, ignorant les paroles du corbeau. Il tend alors une main amicale envers l'animal.

« Je souhaite que l'on change le monde ensemble. Moi, un humain. Et toi, un esprit. Fusionnons nos capacités pour ensemble créer un nouveau monde. Un monde de paix. Un monde où la magie ne sera plus à la portée des humains. Utilisons sagement notre haine pour faire le bien. Réparons les erreurs du passé, toi et moi. »

Le majestueux corbeau observe attentivement l'humain qui se tient devant lui de ses yeux profondément bleus.

« Tu es... vraiment un humain très ambitieux. Si tel est vraiment ton objectif, alors je peux t'y aider. Mais j'ai une question. Le fait que je maîtrise moi-même la magie spirituel ne fait pas de moi l'un de tes ennemis ? »

« Je pense que la magie est une maladie qui divise les hommes, mais les esprits savent utiliser la magie avec sagesse. Seul les humains doivent être privés de la magie. »

« Je vois... J'ai encore une chose à te demander. Puis-je voir ton visage pour ainsi gagner ma confiance ?»

L'homme pousse un léger rire, puis retire son casque devant le corbeau qui semble surpris.

« Je-je vois. C'est donc toi... Tu n'es pas un humain ordinaire dis-donc. »

Code de vérification : Validé par Rodyle Vaanael
avatar
Chevalier Noir

Messages : 1
Date d'inscription : 12/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum